Vous aimez le far breton mais vous n’aimez pas les pruneaux alors cette recette est pour vous !

Le far est une recette bretonne incontournable proche à la fois du clafoutis et du flan. Traditionnellement le far ne comportait pas de fruits mais au fil des années ils sont venus s’ajouter à la recette et la variante la plus connue est celle à base de pruneaux.

Il me restait du lait fermenté après l’avoir utilisé pour l’élaboration d’une brioche. Et c’est de là qu’une idée a germé dans ma tête. Faire un essai de far breton au lait fermenté en remplaçant les pruneaux par des pommes caramélisées. Je cherchais une texture hyper moelleuse sans avoir l’impression de croquer dans une part « caoutchoutée ». Après plusieurs essais j’ai enfin réussi à obtenir une texture hyper fondante tout en m’inspirant de la recette d’Hervé cuisine (ici) et celle de l’académie du goût (ici).

Le lait fermenté apporte un léger goût acidulé contrebalancé par les pommes caramélisées avec une note plus gourmande.

C’est une recette simple et rapide à préparer déclinable avec les fruits de vos envies.

Ingrédients :

  • 100 g de farine de blé T55
  • 50 g de maïzena
  • 150 g de sucre complet de canne bio
  • 5 oeufs
  • 3 pommes (Reine des reinettes pour ma part)
  • 2 CàS de rhum brun
  • 1 gousse de vanille
  • 600g de lait fermenté mais vous pouvez prendre du lait entier
  • 50g de beurre salé avec des cristaux de sel + 10g de beurre salé

Procédé :

  • Préchauffer le four à 210°
  • Beurrer un plat rectangulaire (20cmx30cm), puis verser une cuillère à soupe de sucre prélever sur les 150g de sucre. Bien le répartir sur tout le plat. Puis récupérer l’excédent et le remettre avec le sucre restant.
Voici le plat beurré et tapissé avec le sucre
  • Verser 600g de lait fermenté dans une petite casserole avec la gousse de vaille fendue en deux et faire chauffer légèrement le lait. Attention, il ne faut le porter à ébullition. Puis mettre un couvercle afin que la gousse de vanille infuse dans le lait.
  • Eplucher les pommes, les épépiner puis les couper en morceaux pas trop gros.
  • Dans une poêle mettre 10g de beurre salé. Dès que la poêle est bien chaude et que le beurre est fondu, mettre les pommes à cuire à feu moyen en remuant régulièrement pendant environ 10mn, puis prélever 1 CàS des 150g de sucre et les verser sur les pommes. Bien remuer et poursuivre la cuisson des pommes environ 5mn tout en remuant. Les pommes vont prendre un couleur un peu caramel et vont rester légèrement croquantes, puis réserver.
Pommes cramélisées
Pommes fondantes caramélisées
  • Pendant que les pommes cuisent, mettre 50g de beurre salé dans un petit récipient et le faire fondre au micro-ondes. Puis réserver
  • Dans un cul de poule (ou saladier) mettre 5 œufs avec le restant de sucre en poudre. A l’aide de votre batteur muni des fouets, fouetter les œufs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Puis verser 100g de farine et 50 g de maïzena tamisées. Il est important qu’elles soient tamisées pour éviter les grumeaux. Mélanger à l’aide de votre batteur jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
  • Puis verser le lait tiède sur le mélange très progressivement à l’aide d’un fouet. Verser ensuite le rhum et le beurre fondu et mélanger à nouveau.
Voici le mélange que l’on obtient
  • Enfin verser la préparation dans le plat et déposer les pommes cuites en prenant soin de bien les répartir.
Le far est prêt à être enfourné
  • Enfourner à mi-hauteur de votre four . Ensuite baisser le four à 180° à chaleur tournante et cuire pendant 40mn. Après ce temps de cuisson augmenter la température à 230° degrés afin d’obtenir de dorée le dessus du far pendant environ une dizaine de minute tout en surveillant la cuisson.
  • Il se déguste tiède ou froid. Vous pouvez par exemple le laisser une nuit au réfrigérateur une fois refroidi avant de le croquer

Bonne dégustation !

On peut le saupoudrer de sucre glace !

2 commentaires

jean-michel · 29 novembre 2019 à 21 h 50 min

Hmm! Ca à l’air vraiment délicieux. Quel dommage qu’Isabelle ne puisse pas tester cette recette sur ses ex-collègues de boulot (dont je faisais partie) comme c’était souvent le cas. Que de bons souvenirs culinaires !

    Envol Culinaire · 1 décembre 2019 à 15 h 30 min

    Oh merci Jean-Michel ! Oui il est super bon et tellement moelleux je te recommande cette recette. Mes nouveaux collègues se régalent à leur tour 😉.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *